Entre Vénus et moi

Ciel de printemps avec Vénus (haïku)

Ciel de bivouac
Entre Vénus et moi passe
Une chauve-souris

Jura

***

Où je goûte à nouveau que ma véritable maison a un plafond si vaste, traversé ces nuits par plus d’étoiles filantes que d’avions…

J’aime redonner corps au sceau de mon site et de mes tableaux qui signifie : « le ciel pour couverture – la Terre pour oreiller ». Et il est bon aussi d’agrémenter ces nuits d’un sac de couchage et d’un petit coussin : cela n’enlève rien à la poésie !

Merci de votre fidélité, et pensées de courage, de liberté et de confiance vers chacune et chacun.

Vincent

2 replies »

Poster un commentaire ou un poème...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.