Restes

Bientôt trop petit

Des copeaux et un dessin

Restes de mon crayon

Jura

***

Je célèbre cette journée faite de simplicité pour marquer ce passage rituel et symbolique de mon anniversaire, et suis à la fois réjouis et amusé de penser à poster ce jour-là un haïku sur ce blog.

Une personne chère à mon cœur a l’habitude de dire quand lorsque j’écris des haïkus, c’est que le moral est bon… Aujourd’hui en tous cas cela se vérifie ! Et si mes longs silences haïkuesques sont certes parfois signe de morosité, c’est aussi surtout que j’ai la tête ailleurs, que je goûte sans dire mot de la beauté du monde ou que je procrastine… (ce qui, entendons-nous bien, signifie « remettre à des temps meilleurs »…). Souvent tout cela à la fois.

En pensées donc avec vous qui me lisez, en vous souhaitant une année poétique, qui ose rire de l’absurde et s’affranchir des grands discours !

Embrassades

Vincent

Catégories :Haïkus, Hiver, Les gens, Suisse

Tagged as: , , , ,

1 reply »

Poster un commentaire ou un poème...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.