En amont de cette page

haiku-cahier-photographie-moleskine

Tranche de mon cahier
En amont de cette page
Un peu moins blanche

***

Avant de se retrouve sur ce blog, ou sur un tableau, tous mes haïkus naissent sur une page, ou au revers d’un papier qui passe là. Ils sont griffonnés, hésités, corrigés…
Merci à vous, fidèles lectrices et lecteurs, de suivre cette fenêtre sur la poésie du quotidien, merci pour ce partage ! Je vous salue… et je continue !

4 replies »

  1. Bonjour Vincent contente de te retrouver.
    Petit message d’un arbre enraciné ferme dans ses terres de Bretagne….

    Un jour
    Dans un arbre
    S’installer confortablement.
    Sortir un crayon de sa poche
    Et sur une feuille écrire un mot…
    Puis sur une autre…
    Et toutes les autres.
    Descendre de l’arbre
    Et laisser le vent agir.
    A l’automne revenir pour ramasser
    La jonchée de poèmes.

    A cet automne pour te dire.

    • Oh ! Merci Frédérique pour ton poème, pour tes mots et comme ils résonnes aux miens 🙂
      Merci pour ce petit air breton… cette terre que je n’ai pas visitée depuis bien longtemps !

  2. MERCI Vincent de nous partager ce qui habite tes pensées
    C’est comme un rayon lumineux qui traverse ton regard
    Et qui illumine nos journées
    Merci de continuer sur cette bonne lancée !
    Trop bien de lire les autres commentaires ..aussi !
    MERCI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Poster un commentaire ou un poème...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s