Ombre thaïe

Isan, décembre 2001

Chacun paisse
Et le soleil écosse
Un par un
Les égarés
Ceux qui s’acharnent
Et ne laissent
Pas le temps au ciel
D’être le ciel
Ceux qui oublient que l’ombre
Est aussi
Parfois
Un abri

Catégories :Archives d'humus, Voyage

Tagged as: , , , ,

Poster un commentaire ou un poème...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s