Feu

Môtiers, hiver 2001

Courbes ligneuses
Échardes et brisures
Un pouce d’écorce
Écrin de mystères
Pour quelques flammes
Souvenirs à venir
Des saisons froides
Où l’âtre aura séché
Tes larmes
Et brûlé une brassée
De tes regrets

1 reply »

Poster un commentaire ou un poème...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s